A voir au plus vite

Cusco feux de bengale

Ici trouvez coups de coeur et notules! pour s’informer et suivre l’actualité artistique.

Bâle, Riehen 2 février 2019

Fondation Beyeler: Picasso, période bleue et rose 3 février – 26 mai et Picasso Panorama jusqu’au 5 mai.

Exposition de tous les superlatifs, la présentation des périodes bleues et roses de Picasso à la Fondation Beyeler reprend celle présentée au musée d’Orsay avec quelques modifications dans le choix des toiles et surtout en renonçant au très vaste ensemble de documents et de dessins présenté à Paris. Le visiteur pourra découvrir cette présentation dans des conditions sans doute bien meilleures qu’à Paris où l’on ne voyait que très mal les oeuvres en raison de l’affluence (plus de 600’000 visiteurs) et d’une présentation trop touffue….

Musée des beaux-arts: Füssli, Drama und Theater jusqu’au 17 février. Cette exposition se consacre exclusivement au thème du théâtre et de la littérature dans l’oeuvre de Füssli et présente des toiles de l’artiste.

Lausanne 2 février 2019

Fondation de l’Hermitage:  La peinture anglaise 1830 -1900 de Turner à Whistler 1er février – 2 juin. Après Füssli, l’exposition de la Fondation de l’Hermitage offre un excellent complément. Si deux noms célèbres ont été retenus dans le titre, les 60 toiles montrées ici proposent avant tout des artistes peu connus et qui se signalent par des toiles d’une étonnante qualité qui ont également une valeur documentaire. Elles ont été réunies autour de quelques thèmes comme le réalisme social, la scène de genre, le paysage ou les féeries, notamment….

A signaler à l’Espace Arlaud deux expositions très différentes Marie- Hélène Clément

et Juan Martinez jusqu’au 31 mars qui montrent des parcours d vie consacrés à la peinture.

Zurich 7 janvier 2019

Kunsthaus Rétrospective Oskar Kokoschka jusqu’au 10 mars. Le Kunsthaus présente une vaste rétrospective de l’artiste Oskar Kokoschka (1886 – 1980), organisée autour des neuf lieux où il résida. L’exposition sera visible au musée Léopold à Vienne par la suite.

Paris 7 – 9 décembre 2018

Le cubisme 1907 – 1917 jusqu’au 25 février. L’exposition offre un vaste parcours de l’histoire du cubisme, didactique, tout en s’appuyant sur des œuvres majeures, beaucoup viennent du musée des beaux-arts de Bâle où elle sera visible du 30 mars  au 4 août. Alors que l’exposition Picasso bleu et rose sera présentée à la Fondation Beyeler du 3 février au 26 mai.

Berne 6 décembre 2018

Le centre Paul Klee présente deux expositions, la première nous fait découvrir l’œuvre et la personnalité singulière d’Emil Nolde jusqu’au 3 mars. Elle est réalisée en collaboration avec la fondation Nolde de Seebühl. Elle propose aussi des œuvres extra-européennes tirées des collections du musée ethonographique de Bâle et du musée historique de Berne, en raison de l’intérêt que Nolde leur porta. L’exposition met l’accent sur le caractère habité, fantastique de Nolde, on ne voit que des figures et aucun paysage. Personnalité étrange qui devint l’un des artistes les plu cotés sous la République de Weimar, malgré cette notoriété, il soutint les nazis et bien qu’il fut l’un des artistes les plus représentés dans l’exposition d’art dégénéré, il ne revint jamais sur ses convictions.

Tout en étant à l’opposé l’un de l’autre Klee et Nolde se rencontrèrent et affichaient de l’estime l’un pour l’autre. La seconde exposition montre l’animal dans l’œuvre de Klee : des animaux réels comme l’oiseau, le poisson ou le chat, mais aussi un bestiaire fantastique dont la mise en évidence résonne comme un écho aux figures grotesqes ou fantastiques de Nolde.

Un commentaire

Laisser un commentaire